QUIMPER / CORNOUAILLE

Pour que continue d'y exister un vrai cinéma d'« Art et Essai »

Le QUAI DUPLEIX n'est pas un cinéma soluble dans CINÉVILLE


SIGNEZ LA PÉTITION ICI


QUI SOMMES-NOUS ?

GROS PLAN, acteur majeur de la vie culturelle quimpéroise depuis plus de 30 ans, CINÉPHARE et l’ACOR se mobilisent pour défendre, dans l’intérêt général des usagers et des films, la seule option susceptible de garantir l’équilibre et la diversité de l’offre cinématographique sur le territoire : le maintien de la programmation, de l’animation et des actions d’éducation artistique au cinéma par GROS PLAN sur au moins deux écrans de l’établissement cinématographique situé Quai Dupleix.







L'ASSOCIATION GROS PLAN

A très court terme, le rachat par CINÉVILLE des 2 salles du QUAI DUPLEIX menace directement l’identité de ce cinéma singulier et du programme d’actions proposé par l’association GROS PLAN.

En effet, l'activité de ce cinéma est TOTALEMENT adossée au programme d’éducation artistique au cinéma de l’association GROS PLAN.

L'association GROS PLAN, créée en 1982, a pour missions la promotion et la diffusion cinématographique sur QUIMPER et sa région. Elle s’inscrit dans une volonté de faire découvrir au public (adulte et enfant), l’art vivant du cinéma dans sa diversité : œuvres novatrices, cinématographies peu diffusées, les films de répertoire, les genres et formes méconnues…

Depuis l'origine, les 2 salles du CHAPEAU ROUGE puis du QUAI DUPLEIX sont fortement classées « Art et Essai », et obtiennent chaque année les labels décernés par le CNC – CENTRE NATIONAL DU CINÉMA ET DE L'IMAGE ANIMÉE (labels « JEUNE PUBLIC », « RECHERCHE ET DÉCOUVERTE » et « PATRIMOINE ET RÉPERTOIRE »), ainsi que le classement EUROPA CINÉMAS. Depuis la mise en œuvre de la récente réforme du classement« Art et Essai » s'y est ajoutée la nouvelle PRIME du CNC à la DIFFUSION DES FILMS FRAGILES (économiquement).

Avec l’obtention en 2007 de la Délégation de service public de gestion du cinéma du CHAPEAU ROUGE, GROS PLAN a ainsi fondé un travail d'animation et de travail d'accompagnement et de médiation sur la programmation du cinéma du CHAPEAU ROUGE dont elle avait la responsabilité.

En 2010, l’exploitation du cinéma du CHAPEAU ROUGE est passée sous le mode d’une RÉGIE À PERSONNALITÉ MORALE ET AUTONOMIE FINANCIÈRE mise en place par LA VILLE DE QUIMPER. La programmation a été confiée à la directrice de GROS PLAN, afin de,précisément, maintenir la cohérence avec le programme d’éducation artistique soutenu par la VILLE DE QUIMPER, le CONSEIL DÉPARTEMENTAL DU FINISTÈRE et la DRAC BRETAGNE.

Après sa fermeture en août 2012, suite à une décision municipale liée à la transformation du bâtiment en Centre des congrès, le cinéma du CHAPEAU ROUGE est transféré au sein du cinéma des ARCADES - avec 2 salles dédiées à la programmation « Art et Essai » - établissement privé, situé 38 bd Dupleix à QUIMPER.
Le CHAPEAU ROUGE est rebaptisé QUAI DUPLEIX.
Les bureaux de l’association GROS PLAN sont installés au 38 rue des Réguaires à QUIMPER.


LES PRINCIPALES ACTIVITÉS de GROS PLAN :

▹ En direction du public adulte : soirées avec des interventions des réalisateurs, critiques de cinéma, spécialistes, séances en partenariat avec des associations, structures culturelles ou institutions.

▹ En direction des enfants et élèves, « LA TÊTE QUI TOURNE », programmation Jeune Public ; coordination des dispositifs nationaux d'éducation aux images « ÉCOLE ET CINÉMA », « COLLÈGE AU CINÉMA » ...

▹ Partenaire culturel de l'enseignement de spécialité cinéma & audiovisuel au Bac série Littéraire du Lycée SAINT-LOUIS de LORIENT(dont les élèves sont accueillis au QUAI DUPLEIX, en l’absence de réponse favorable du CINÉVILLE de LORIENT).

▹ Formations en direction des enseignants et des animateurs de salles de cinéma.







LE RÉSEAU DE DIFFUSION CINÉPHARE

CINÉPHARE est un réseau de 44 salles de cinéma et d’associations de cinéphiles de BRETAGNE (dont GROS PLAN et le QUAI DUPLEIX). Son objectif est de , garantir la diversité du cinéma par l’aide à la diffusion de films d’« Art et Essai », de recherche, de documentaires, de courts métrages et d’œuvres de répertoire. CINÉPHARE contribue ainsi à l’aménagement culturel du territoire par la mise en réseau des salles de petite et moyenne exploitation.

CINÉPHARE travaille en partenariat avec des associations DÉPARTEMENTALES, RÉGIONALES et au niveau NATIONAL avec l’ACOR, le GNCR, l'ACID, l'ADRC, l'AFCAE ou encore L'AGENCE DU COURT MÉTRAGE.

La défense des salles adhérentes et le soutien apporté à leur travail font partie des missions de CINÉPHARE ; c'est pourquoi nous ne pouvons concevoir que le travail au long court mené par GROS PLAN et le QUAI DUPLEIX (programmation de films de la diversité, développement d'actions d'éducation à l'image à destination des différents publics...) disparaisse du champ culturel et artistique quimpérois.


Le travail de CINÉVILLE que l’on peut observer dans les villes où cette société est en situation de monopole ne peut que nous faire craindre que :

▹ la VILLE DE QUIMPER, Préfecture du Finistère, ne soit plus dotée de salles ayant les labels de reconnaissance du Ministère de la Culture (CNC) : « RECHERCHE ET DÉCOUVERTE », « PATRIMOINE ET RÉPERTOIRE », « JEUNE PUBLIC », ainsi que le nouveau soutien aux FILMS FRAGILES (depuis 2018) et aux COURTS MÉTRAGES (à partir de 2019),

▹ les Quimpéroises et Quimpérois n'aient plus accès aux films de la diversité,

▹ l'exploitation cinématographique sur le territoire de la CORNOUAILLE soit le monopole d'un seul groupe et qu'il n'y ait plus de salle indépendante,

▹ l'accès à la culture pour tous soit remis en cause par des pratiques tarifaires inadaptées,

▹ ce lieu populaire qui a su nouer des liens privilégiés de convivialité, de transmission, d'ouverture sur le monde, de débats et d'engagement avec ses spectateurs-trices depuis plus de 10 ans disparaisse au profit d'un complexe où la relation dominante est uniquement de nature économique et commerciale.

Pour toutes ces raisons CINÉPHARE soutient l'association GROS PLAN et le cinéma QUAI DUPLEIX et s’associe à la pétition engagée.







LE RÉSEAU DE DIFFUSION ACOR

L'ACOR – Association des cinémas de l'ouest pour la recherche, fondée en 1982, est une association inter-régionale implantée dans 5 régions de l'ouest de la France. Elle regroupe des structures (cinémas pour la plupart labellisés « RECHERCHE ET DÉCOUVERTE » et associations) tournées vers la défense de l'« Art et Essai » et de la recherche dans le cinéma :

NORMANDIE ▸ Scène Nationale à Dieppe (76) • l’Ariel à Mont-Saint-Aignan (76) • l’Omnia à Rouen (76) • le Café des images à Hérouville-Saint-Clair (14) | BRETAGNE ▸ le Quai des images à Loudéac (22) • les Studios à Brest (29)• la Salamandre à Morlaix (29) • le Dauphin à Plougonvelin (29) • le Quai Dupleix (Gros plan) à Quimper (29) • l’Arvor à Rennes (35) • le Ciné-TNB à Rennes (35) | PAYS-DE-LA-LOIRE ▸ le Fanal à Saint-Nazaire (44) • les 400 Coups à Angers (49) • Atmosphères 53 Mayenne (53) • Le Vox à Mayenne (53) • le Concorde à La Roche-sur-Yon | CENTRE VAL-DE-LOIRE ▸ l’Apollo à Châteauroux (36) • les « Studio » à Tours (37) | NOUVELLE AQUITAINE (POITOU-CHARENTES) ▸ le Cinéma de la Cité à Angoulême (16) • la Halle aux grains à la Rochefoucauld (16) • la Coursive, scène nationale à La Rochelle (17) • le Relais (Créa) à Saint-Georges-de-Didonne (17) • le Moulin du Roc à Niort (79) • le Dietrich à Poitiers (86) • le TAP cinéma à Poitiers (86). L'association est également composée de membres physiques.

Nous sommes bien placés pour savoir que le MAIRE DE QUIMPER, Ludovic Jolivet, bien qu’ayant formellement, à plusieurs reprises – ce, dès le début de son mandat – été sollicité voire interpellé par GROS PLAN et par plusieurs organismes, dont le nôtre, n’a jamais répondu.

Or, tandis qu’aujourd’hui le MAIRE DE QUIMPER multiplie dans la presse et ailleurs les affirmations d'un indéfectible soutien, concrètement pour l’instant, seul CINÉVILLE, en tant que (futur très proche) propriétaire foncier, s’adresse formellement à GROS PLAN, pour lui dicter et reconditionner le cadre de son avenir.

Un cadre sans aucune liberté de programmation, alors que c’est l'un des facteurs indispensable à l'activité de GROS PLAN, permettant que, depuis des années maintenant, et malgré des conditions matérielles de travail peu propices, les entrées de cet établissement soient aux rendez-vous de manière exceptionnelle pour cette taille de ville et cette taille d’outil (seulement 2 salles, de petite capacité l’une et l’autre), avec l’exposition de très nombreux films fragiles recommandés « Art et Essai » qui, majoritairement, ne sont rentables ni pour l’exploitant qui les programme ni pour leurs producteurs mais représentent toute la diversité culturelle et contribuent à la découverte de nouveaux grands cinéastes, comédiens, scénaristes, techniciens, etc.

C’est précisément dans l’intérêt général qu’il est indispensable que GROS PLAN, avec ou sans LA RÉGIE MUNICIPALE, poursuive ses missions de programmation pour favoriser VÉRITABLEMENT l’accès de ces films aux usagers, et réciproquement.

Le public est là, curieux et attentif. Les spectateurs.trices du QUAI DUPLEIX, de même pas 7 à plus de 77 ans, sont quimpérois ou des alentours : c’est à eux et aux professionnels du cinéma, qu’aux côtés de GROS PLAN et de CINÉPHARE nous décidons de nous adresser, afin qu'à leur tour ils expriment ce qu'ils souhaitent pour le cinéma à QUIMPER.

Car, pour nous tous, spectateurs.trices ou professionnels.les, la réputation du cinéma le QUAI DUPLEIX à QUIMPER n’est plus à faire et nul.le n’ignore que c’est à GROS PLAN qu’on doit cette qualité de programmation et d'animation. Et tous.tes voient bien ce que l'on risque de perdre du point de vue de l'intérêt des personnes et des œuvres si la garantie n'est pas donnée à cette association de poursuivre ses missions dans des conditions d'INDÉPENDANCE DE PROGRAMMATION.







SIGNEZ LA PÉTITION ICI


En 2018, le programme d’actions éducatives de GROS PLAN a généré au QUAI DUPLEIX :



58 638 entrées réalisées avec 204 places (2 salles), dont 20 654 entrées, réalisées au niveau du Jeune Public et Scolaires.

96% de séances art et essai , les trois labels art essai (« JEUNE PUBLIC », « RECHERCHE ET DÉCOUVERTE », « PATRIMOINE ET DÉCOUVERTE ») ainsi que le classement EUROPA CINÉMAS.

Plus de 80 événements, rencontres avec des cinéastes, critiques, universitaires organisés par Gros Plan.

248 films par an sur 2 écrans (contre 356 par le multiplexe CINÉVILLE sur 10 écrans).

CINÉVILLE détiendra le monopole des cinémas en Finistère Sud et à Quimper (16 écrans).